Daring Bakers : Nanaimo bars

Le challenge de janvier 2010 des Daring Bakers était proposé par Lauren de Celiac Teen. Elle a choisi des graham crakers et des nanaimo bars pour le challenge de ce mois-ci. Ses sources sont 101 cookbooks et www.nanaimo.ca. Une partie optionnelle du challenge était de les faire sans gluten, ce que je n’ai pas fait.

The January 2010 Daring Bakers’ challenge was hosted by Lauren of Celiac Teen. Lauren chose Gluten-Free Graham Wafers and Nanaimo Bars as the challenge for the month. The sources she based her recipe on are 101 Cookbooks and www.nanaimo.ca. The optional part of the challenge was to make them gluten-free, which I didn’t.

Les Nanaimo bars sont des machins à trois couches, inventés dans une ville du Canada qui s’appelle Nanaimo, d’où le nom. La première couche est un mélange de crakers, amandes, noix de coco, chocolat ; la deuxième une espèce de flan mou à la vanille, le dessus est du chocolat. Et la recette initiale, en anglais et en PDF, est ici.

The Nanaimo bars are three-layer thingies, invented in a Canadian city called Nanaimo, thus the name. The first layer is a mix of crakers, almonds, coconut and chocolate; the second one is a kind of vanilla-flavoured custard/flan, and the top is chocolate. The recipe, in English and in PDF, is here.

Crakers

Première étape : les crakers. Les ingrédients tout d’abord :

  • 1 cup et 1 tbsp de farine
  • 1/2 cup de sucre brun
  • 1/2 tsp de bicarbonate de soude
  • 1/2 tsp de gros sel
  • 50g de beurre
  • 1/6 de cup de miel
  • 2.5 tbsp de lait
  • 1 tbsp d’extrait de vanille.

First step: the crakers. First, the ingredients:

  • 1 cup et 1 tbsp of flour
  • 1/2 cup of brown sugar
  • 1/2 tsp of baking soda
  • 1/2 tsp of coarse salt
  • 50g of butter
  • 1/6 de cup of honey
  • 2.5 tbsp of milk
  • 1 tbsp of vanilla extract

On commence par mélanger les ingrédients secs :

We first mix together the dry ingredients:

la farine

flour

le sucre

sugar

le bicarbonate

baking soda

et le sel

and salt

Broum, broum :

Broom, broom

On mélange ensuite le miel :

We then wisk together the honey

la vanille

vanilla extract

et le lait, le tout dans un bol.

and milk, all this in a bowl.

Bon, là j’ai fait n’importe quoi : j’ai ajouté le liquide avant le beurre dans la pâte, contrairement à ce qu’il fallait faire. Oups. Je soupçonne que ça ait pas arrangé la texture globale.

Here I messed up: I added the liquid before the butter in the dough, contrary to what I had to do. Oops, I guess it didn’t help for the global texture.

Une fois mélangé :

Once mixed:

Après l’ajout du beurre :

After adding butter:

La pâte finale est… conceptuelle

The final dough is… conceptual art.

On en fait un rectangle dans du cello pour aller au frigo :

We form a rectangle with it in plastic wrap and put it in the fridge:

Après 2h30 au frigo, ça se présente toujours pas très bien pour l’étalage.

After 2h30 in the fridge, it still doesn’t look good for the rolling out.

On a fini par faire ça entre deux feuilles de papier de cuisson fariné :

We ended up doing it between two sheets of floured baking sheets:

C’est toujours pas très optimal pour l’étalage final.

Still not an optimal rolling out.

Découpage de rectangles, et passage au frigo pour une demi-heure.

Cut pieces, and put it in the fridge for half an hour.

Pour finir, passage au four à 180°C pour un quart d’heure.

Finally, put it in the oven at 180°C for 15 minutes.

On retrouve au cassage les découpes initiales, qui ont un peu disparu. Du fait de l’épaisseur de la pâte, le milieu était clairement plus mou que craquant ; comme je n’avais pas besoin de toute la quantité pour la suite, j’ai pris les bords plus craquants pour faire de la chapelure de biscuits (et le reste on l’a mangé dans les jours qui venaient).

While breaking, we get back the initial cuttings, that kind of disappeard. Because of the dough’s thickness, the middle part was clearly more soft than crispy; as I didn’t need the whole batch, I used the crispy borders for the crumbs (and we ate the rest in the following days.)

La première couche

The first layer

Bon, il faut le dire, le plus dur est passé une fois que les crakers sont prêts. Cette première couche contient plein de trucs flous :

  • 115g de beurre
  • 1/4 cup de sucre en poudre
  • 5 tbsp de cacao non sucré
  • 1 œuf
  • 1 1/4 cup de chapelure des biscuits précédents
  • 1/2 cup d’amandes
  • 1 cup de noix de coco

Once the crackers are ready, the hardest part is over. The first layer contains a lot of blurry stuff:

  • 115g of butter
  • 1/4 cup of sugar
  • 5 tbsp of unsweetened cocoa
  • 1 egg
  • 1 1/4 cup of crackers breadcrumbs
  • 1/2 cup of almonds
  • 1 cup of coconut

Dans un bain-marie, on fait fondre le beurre, on ajoute le sucre :

In a double-boiler, we melt the butter with the sugar:

et le cacao :

and the cocoa

et l’œuf :

and the egg

Ça épaissit nettement.

It clearly gets thick.

On sort le chocolat du feu, et on y mélange des amandes

We remove it from heat, and add to it almonds

de la noix de coco

coconut

du biscuit

biscuit

et on mélange

and we stir all that.

Quand c’est mélangé, pouf dans un plat :

When it’s well stirren, put it into a pan

et on étale

and spread it out.

Je me rends compte à quel point ma balance de blancs déconne sur le chocolat. J’aurais dû retoucher. Bref, vous avez l’idée, hein. Notons au passage que le plat solide n’est pas une très bonne idée pour cette recette, c’est indémoulable, la barquette en alu est probablement plus adaptée (parce qu’on peut l’exploser au démoulage). Et c’en est fini pour la première couche.

I realize how much my white balance is off for the chocolate. I should have corrected it. Well, you get the idea, anyway. The solid pan is not a very good idea fon this recipe: it’s completely impossible to remove it from the tin, a tinfoil container would probably be more adequate (because you can cut it to remove it). And that’s it for the first layer.

La deuxième couche

The second layer

La deuxième couche se compose de

  • 115g de beurre
  • 40 mL de crème
  • 2 tbsp de « custard powder », remplacé ici par 1tbsp d’extrait de vanille et 2tbsp de maïzena
  • 2 cups de sucre glace

The second layer is composed of:

  • 115g of butter
  • 40 mL of cream
  • 2 tbsp of « custard powder », that I replaced by 1tbsp of vanilla extract and 2 tbsp of maïzena
  • 2 cups of icing sugar

Pour le coup, c’est pas bien compliqué : on assemble tout :

This is not very complicated: put it all together:

on mélange (au batteur) :

mix it

et on verse sur la première couche avant d’étaler :

and spread it on the first layer

La troisième couche

The third layer

Pour la troisième couche, deux ingrédients seulement : 115g de chocolat et 28g de beurre. J’ai pu inaugurer mon paquet de chocolat de couverture Lindt ! On avait acheté ça à la boutique d’usine en décembre… Ils ont aussi des paquets de chocolat au lait et de chocolat blanc, mais plutôt en pistoles/pavés (là c’est plutôt du chocolat râpé).

For the third layer, two ingredients only: 115g of chocolate and 28g of butter. I could use for the first time my pack of Lindt cover chocolate! We bought it in December at the chocolate factory shop… they also have packs of milk and white chocolate, but in bigger chunks (this is closer to grated chocolate).

Le beurre :

Butter

Le chocolat :

Chocolate

et ça fond :

we melt it together

Ça fond même diaboliquement vite et à basse température. On étale sur la couche précédente :

It melts very fast, and at quite a low temperature. We spread it on the previous layer:

Et voilà, plus qu’à mettre au frais !

And that’s it, apart from a stay in the fridge!

Verdict

C’est complètement impossible à découper proprement : entre le chocolat du dessus qui casse et celui du dessous qui colle au plat… dur d’avoir quelque chose de présentable ! Les crakers étaient très bons, mais un peu trop angoissants à mon goût. En-dehors de ça, la recette est vraiment sympa, et c’est très bon ! Je connaissais ni le concept de « bars » ni le concept de « Nanaimo bars », donc merci à Lauren de m’avoir fait découvrir ça… désolée de pas avoir tenté le gluten free, mais je dois avouer que les crakers étaient déjà bien assez complexes pour moi sans aller chasser les farines sans gluten dans Zürich… Ça serait pas impossible que je réessaie d’en refaire, de ce truc, à l’occasion.

Those are completely impossible to cut properly… the top chocolate breaks off, the lower chocolate sticks to the pan… difficult to get something fit to be seen! The crackers were very tasty, but a bit much of an anxiety for my taste. Apart from this, the recipe is really nice, and it’s very good! I didn’t really know about « bars », even less of « Nanaimo bars », so thank you Lauren for making me discover this… sorry I didn’t try the gluten-free version, but I must admit the crackers were complex enough for me without running for gluten-free flours in Zürich… It wouldn’t be impossible I’d try those again another time😉

6 réflexions sur “Daring Bakers : Nanaimo bars

  1. I like the bilingual post–very Canadian! The graham crackers were my favourite part of this challenge. I didn’t do gluten-free either. I found the first one hard to get out of the pan, and that it was easier to cut them when they weren’t too cold. I’m glad you enjoyed them anyway!

    J'aime

  2. La réalisation des biscuits m’avait bien gavée, ça collait de partout, et lors de la cuisson, je n’étais pas certaine du truc, énervée, j’ai tout jeté😦 Avec le recul, en fait ils étaient bien…
    Mais bon, pas de regret, j’avais déjà une recette comme ça sur mon site…
    Mais en voyant ta photo, ça me redonne envie, cette crème au milieu est si gourmande, grrrrr c’est si cruelle les bonnes choses… Hey, info en exclu, le défi pâtisserie, je l’ai fait pour une fois dès sa publication (enfin 5 jours après). C’est bien la 1ère fois que je le fais si rapidement🙂 Tiens, t’as pas fait le Mezze ?

    J'aime

  3. Ouais, cette pâte à biscuits fait clairement et nettement partie des trucs les plus pénibles que j’ai vus… si je refais ce machin, ça sera avec des autres biscuits :p
    Pas encore attaqué le prochain, peut-être ce WE😉
    Et pas eu le temps de faire les mezze, on était en Belgique la semaine dernière, à Valence cette semaine, ça fait deux semaines de moins sur un mois, short ! dommage, c’était tentant😦 C’est pas exclus que je m’y colle un de ces jours hors challenge🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s