Bricks Merguez Ratatouille Oeuf

Des « bricks » pas très orthodoxes puisque le brick est en fait de la galette de riz… ça reste ‘achement bon🙂 Tout cela est de la « cuisine improvisée » avec ce qui traînait au frigo (de quoi faire une petite ratatouille, des oeufs et des merguez)…

J’ai un paquet de (grandes) galettes de riz qui traîne à la maison… et une des dernières idées en date a été de les exploiter comme base pour faire des « bricks », en l’occurrence, des chaussons avec plein de trucs dedans. Au vu du frigo :

la garniture aux légumes s’impose presque… J’avoue que ma ratatouille est en général beaucoup plus grossière au niveau de la découpe et qu’elle se termine en général en « mettons tout dans la casserole à feu doux avec un fond d’huile d’olive et attendons ». Pour une fois, comme il s’agit de remplir les bricks, j’ai fait des morceaux plus petits et, tant qu’à faire, j’ai d’abord passé les légumes séparément à la casserole.

Z’aubergines et courgettes

Poivrons et piment, tomates

Et le tout à la casserole.

Laisser mijoter quelque temps (quelque inversement proportionnel à la dalle générale et proportionnel au degré de cuisson/confit des légumes que vous souhaitez obtenir, tout est comme d’habitude affaire de compromis).

Faire ensuite cuire des merguez et les découper. Apparemment mes merguez était timides ce soir là, je n’ai pas une seule photo non floue pour cette étape😀

L’étape suivante consiste à assouplir les galettes de riz. Pour cela, une grande tourtière d’eau (note : le transfert de la tourtière pleine d’eau vers le plan de travail s’avérant délicat, il vaut mieux remplir la tourtière APRES l’avoir déplacée avec un contenant intermédiaire) et une assiette pour la récupération avant fourrage :

La galette de riz avant trempage et l’opération de trempage. Notez que mes galettes sont des galettes de 32cm de diamètre, c’est grand (elles ne rentrent pas complètement dans ma tourtière qui ne rentre pourtant déjà pas dans mon four…) Il faut ensuite ajouter la garniture dans la galette. Il vaut mieux les remplir au fur et à mesure et ce pour deux raisons : 1/ éviter qu’elles ne se re-déssèchent (ça, ça devrait aller, le temps de mouiller six galettes…) 2/ et surtout, les galettes mouillées ne s’empilent pas : ça colle !

Les galettes ayant une certaine tendance (voire une tendance certaine) à se déchirer, j’en avais superposé deux. Pas forcément une très bonne idée, ça a tout de même tendance à alourdir la chose !

Après avoir ajouté la ratatouille et la merguez, je casse un oeuf sur le tout. Et là, bin il faut plier… J’ai opté pour un pliage « barbare mais simple et efficace » : en rectangle autour de la garniture. Du fait que la galette de riz colle, ça tient raisonnablement tout seul.

Le temps d’en assembler 6 comme ça (on était trois, donc deux par personne, c’était un peu beaucoup je l’admets), et zou au four.

Plutôt jolis je trouve, un peu dorés sur le dessus ! Servis avec un reste de la ratatouille qui n’avait pas trouvé sa place à l’intérieur, c’était plutôt sympathique. Bon, évidemment, à l’ouverture, c’est moins présentable :

Mais l’important est que ce soit bon ! Cela dit un petit regret : l’oeuf était un peu trop cuit. Mais pas facile de l’ajouter en cours de cuisson !

4 réflexions sur “Bricks Merguez Ratatouille Oeuf

  1. Vraiment très appétissant ! Christophe et moi avions déjà fait quelque chose d’un peu semblable, à une époque où il nous restait un peu trop de feuilles de brick… Mais c’est à essayer avec des galettes de riz ! C’est peut-être plus simple à plier…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s