Daring Cooks : Soba Noodles Salad & Tempura

Bon, je suis super en retard pour le Daring Cooks de ce mois-ci – trop de boulot, peu de motivation… J’avais fait le challenge il y a une semaine, mais il a fallu que j’attende que WoW tombe en panne ce soir pour jeter un œil à mes photos ! Dramatique. Bref, trève de glandouille. Le challenge Daring Cooks de février nous était donc proposé par Lisa de Blueberry Girl. Elle a choisi une salade de nouilles soba et un tempura. Les nouilles soba sont des nouilles japonaises à base de sarrasin, et le tempura est un assortiment de beignets. Le texte complet du challenge est disponible sur le site de la Daring Kitchen : Cold Soba Salad & Tempura.

The February 2011 Daring Cooks’ challenge was hosted by Lisa of Blueberry Girl. She challenged Daring Cooks to make Hiyashi Soba and Tempura. She has various sources for her challenge including japanesefood.about.com, pinkbites.com, and itsybitsyfoodies.com. Soba noodles are japanese noodles made from buckwheat flour; tempura is an assortment of deep fried « stuff » (vegetables, fish, meat…) in batter. The complete challenge text is available on the Daring Kitchen website: Cold Soba Salad & Tempura.

Je n’ai pas beaucoup de photos pour ce challenge, j’étais un peu débordée, il était tard, il faisait faim… On fera avec ce qu’on a ! J’ai commencé par les nouilles, dont l’ingrédient est… bah un paquet de nouilles soba. J’en ai trouvé ici à la Coop de SihlCity, j’ai été agréablement surprise je dois le dire🙂

I didn’t take many pictures for this challenge – I was in a hurry, it was late, it was hungry… We’ll make do with what we have! I started with the noodles, and the ingredients here are… well, a pack of soba noodles. I found some at the SihlCity Coop, I was pleasantly surprised🙂

Le challenge donnait toute une méthode pour les préparer, méthode que j’ai suivie et qui s’est avérée bien fonctionner. On met les nouilles dans de l’eau bouillante, on attend que l’ébullition reprenne, on met une cup d’eau froide dedans, on attend que l’ébullition reprenne, on refait ça deux fois et c’est cuit. On sort les nouilles, on les rince bien sous l’eau froide, et on laisse traîner ça dans un coin le temps de préparer le reste.

The challenge gave a whole method to cook them, method that I followed and that worked quite well. Put the noodles in boiling water, wait for the boiling to restart, add a cup of cold water, wait for the boiling to restart, do that twice more and it’s done. Get the noodles out, rinse them under cold water, and put it somewhere during the rest of the preparation.

Pendant ce temps, on prépare de la sauce avec ¾ cup d’oignons jeunes, 3 tablespoons de sauce soja, 2 tablespoons de vinaigre de riz ici remplacées par 2 tablespoons de mirin parce qu’ils avaient du mirin à la Coop mais plus de vinaigre de riz, ½ teaspoon de sucre, ¼ teaspoon de poudre de moutarde (j’ai écrabouillé des grains de moutarde au pilon dans un mortier), 1 tablespoon d’huile végétale classique, 1 tablespoon d’huile de sésame, sel, poivre.

During that time, prepare the sauce with ¾ cup green onions, 3 tbsp soy sauce, 2 tbsp rice vinegar (I used 2 tbsp mirin, they had mirin at Coop but no rice vinegar), ½ tsp sugar, ¼ mustard powder (I used mustard grains that I pounded in a mortar), 1 tbsp of vegetable oil, 1 tbsp of sesame oil, salt, pepper.

On met tout ça dans un pot :

Put everything in a jar:

On ferme, on secoue, on met au frais. Et heu… comment dire… notons que mettre au frais un truc bien fermé, ben ça le rend dur à ouvrir après. Oups.

Close it, shake it, put it in the fridge. And, err… if you put in the fridge a well-closed jar, it’s difficult to open afterwards. Oops.

J’ai aussi fait une tentative d’omelette feuilletée, qui fut un échec flagrant vue la tronche du truc. Enfin, c’était pas présentable, mais c’était bon quand même, hein ! Pour une omelette feuilletée un peu plus mieux, yen a une sur le post Sushis, et surtout, celle qui me sert de base (et qui marche, normalement, là j’ai merdé, j’ai mis trop d’œuf au début, et ce fut le drame), la recette d’omelette feuilletée de Sav’Hourra.

I also made an attempt of rolled omelet, which was a flagrant fail considering the look of it. Well, it wasn’t pretty, but it was still eatable! For a better rolled omelet, there’s one on the Sushis post and there my « original » recipe from Sav’Hourra (in French) : Tamago yaki… ou nigiri sushi à l’omelette feuilletée japonaise !

Vient ensuite la préparation de la pâte à tempura. Comme ingrédients, ½ cup de farine, ½ cup de maïzena, 1 cup d’eau froide, ½ teaspoon de levure chimique, 1 jaune d’œuf.

Next is the tempura batter. Ingredients: ½ cup flour, ½ corn starch, 1 cup cold water, ½ teaspoon baking powder, 1 egg yolk.

On mélange le jaune d’œuf et l’eau, on met le reste des ingrédients secs et on mélange. J’ai mélangé, comme conseillé, aux baguettes.

Combine the egg yolk with the water, add the dry ingredients and combine. It’s just a few strokes with chopsticks, as adviced in the challenge recipe.

Le but du jeu n’est PAS d’obtenir une pâte sans grumeaux. La texture doit être liquide avec grumeaux, en gros.

The goal is NOT to get a homogeneous batter. The texture must be runny and lumpy.

On prépare le « poste de friture » : une friteuse, un bol de farine pour fariner les trucs à frire, la pâte à tempura dans un bol d’eau glacée (avec des glaçons. Froide, quoi.) et les trucs à frire. Notons la présence du panier de la friteuse : celui-ci a très vite disparu, les beignets se collaient dedans et c’était impossible de les sortir sans les détruire. À la place, j’ai mis les beignets directement dans l’huile chaude (170°C) ; ils remontent rapidement à la surface, et je les ai récupérés avec une petite passoire à thé qui traînait dans mon tiroir. (Je bois pas de thé, mais c’est pratique pour saupoudrer du cacao sur le tiramisu et pour filtrer grossièrement l’huile de friture.)

Et, donc, dans les trucs frits : des morceaux de carotte, de chou-fleur, de brocoli, de courgettes et de poulet (préalablement cuit à la poêle).

Then I prepared the deep-frying station: a deep fryer, a bowl with some flour to flour the stuff to deep-fry, the tempura batter in a bowl of iced water (that means with ice cubes :P) and the stuff to deep-fry. Note the presence of the deep-fryer basket: this one disappeared very fast, the beignets were sticking on it and it was impossible to get them out without destroying them. I finally put the stuff directly in the hot oil 170°C); they go back quickly to the surface, and I got them back with a small tea colander that was in my drawer. (I don’t drink tea, but it’s convenient to sprinkle cocoa on tiramisu and to roughly filter deep-frying oil.)

As for deep-fried stuff: pieces of carrot, cauliflower, broccoli, zucchini and chicken (previously cooked in a pan).

Quand tout est frit, on peut mettre les trucs à table : les nouilles, l’omelette, le tempura, un peu de poulet, des oignons jeunes, la sauce.

When everything’s deep fried, you can put stuff on the table: noodles, omelet, tempura, some chicken, green onions, sauce.

Et ya plus qu’à manger.

And it’s time to eat!

Ce challenge m’a un peu stressée car j’ai mal évalué le temps qu’il me fallait et du coup on a mangé super tard (je sais plus, 21h30, 22h, par là). Mais sinon, c’était super bon. Le tempura était une vraie réussite, et globalement tout était drôlement bien. L’omelette était pas très présentable et à mon avis pas assez assaisonnée (j’ai fait du pifomètre en voulant faire rapide et j’ai fait n’importe quoi). Mais… chouette challenge. Je crois que le tempura au moins aura droit à d’autres essais – ça paraît pas mal comme recette pour achever une huile de friture qui a déjà bien servi😛

This challenge was a bit stressful for me because I misevaluated the time I needed and we ate very late (9.30, 10, something like that). But it was really tasty. The tempura was a total success, and globally everything was great. The omelet was not that pretty and probably not seasoned enough (I made guesstimates of the quantities to be quick and I messed up). But… nice challenge. I think the tempura at least will get some other tries—it looks like a great recipe to finish off an already-well-used deep-frying oil😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s