Chou blanc, lasagnes style / White cabbage, lasagna style

(English version interleaved in italics)

C’est indubitablement la saison des choux. On est en décembre, ça va encore ; je sais par contre que dans 6-8 semaines j’aurai mangé suffisamment de chou pour me tenir jusqu’à l’année d’après (ce qui, quelque part, tombe bien, hein.) Du coup, je discutais avec des gens fort convi sur l’Internet l’autre jour, en leur demandant « bon, j’ai un chou blanc, j’en fais quoi ? », ce à quoi on m’a répondu « chou farci ». Le problème, c’est que je suis fainéante, et qu’en particulier, rouler des petits machins dans des feuilles de trucs, j’ai déjà fait (genre des capuns ou des feuilles de vigne farcies), et ça me gonfle très, très vite. Du coup, en réfléchissant un peu plus à la question, je me suis dit « bon, yen a pas tant que ça, ya qu’à le faire en couches, genre des lasagnes plutôt que des canellonis, quoi », et c’est donc ce que je me suis employée à faire ce soir. Et, pour le coup, chose exceptionnelle, j’ai travaillé complètement sans recette – d’habitude quand je cuisine sans recette, c’est souvent parce que je connais ma recette par cœur (ou que je varie sur une base connue, genre du risotto) ; là, c’est, quelque part, une création personnelle (sisi). Donc j’en suis très fière parce qu’en plus c’était très bon, voilà. Par contre, ça a exactement le même problème que les lasagnes : c’est peu présentable et absolument pas photogénique😀

It’s most definitely cabbage season. It’s still December, so it’s still fine; I do know, however, than in 6-8 weeks, I’ll have eaten enough cabbage to be fed up with it until next year (which, in a way, is a pretty good thing). I was discussing the other day with some very nice people over the Internet, asking them « so, I have a white cabbage, what do I do with it? », to which I got answered « stuffed cabbage ». The problem is that I’m lazy and that, in particular, roll stuff into leaves, been there, done that (I’ve made capuns and stuffed grape leaves), and it annoys me very, very quickly. Thinking a bit more about it, I told myself « well, it’s not that complicated, just layer it, lasagna style instead of canelloni style », and that’s what I decided to do for dinner today. And, exceptionally, I cooked without any recipe – usually, when I cook without a recipe, it’s because I know my recipe by heart (or when I make variations around a base, e.g. risotto); here, it’s, somehow, a personal creation (I insist on that :P). So I’m very proud of it because it was very tasty, there, I said it. It still has the same problem as lasagna: it’s very messy and hard to get a decent picture of it😀

Bon, pour les ingrédients :

  • étonnamment (pas vraiment) : un chou blanc
  • du porc : j’ai pris à peu près 200g d’escalopes de porc et 100g de bacon
  • un pot de sauce tomate Arrabiata – c’est de la sauce tomate un peu pimentée – j’aime bien ce truc là, c’est un peu relevé, et je me suis dit que ça réveillerait un peu le chou (et c’était effectivement une bonne idée, fin je trouve)
  • un oignon, parce que pourquoi pas
  • de quoi faire de la béchamel au fromage : beurre, farine, lait, fromage râpé

For the ingredients, you’ll need:

  • surprisingly (not): a white cabbage
  • some pork meat – I took some pork escalopes (200g or so) and some bacon (100g or so)
  • a jar of Arrabiata tomato sauce – it’s slightly spicy, I like it because of it, and I thought it would go nicely with the cabbage (and I think it was indeed a good idea)
  • one onion, because why not
  • everything you need to make cheese bechamel sauce: butter, flour, milk, grated cheese.

On commence par la partie un peu pénible qui est d’effeuiller le chou du mieux qu’on peut en essayant de garder des feuilles / grands morceaux de feuille. En profiter pour virer les côtes trop dures/trop filandreuses.

Start with the annoying part: remove the leaves from the cabbage, best as you can, trying to keep full leaves/big chunks of leaves. Possibly, remove the hard/stringy parts.

Mettre les feuilles dans de l’eau bouillante pour quelques minutes jusqu’à ce qu’elles soient un peu ramollies et commencent à être transparentes. Égoutter, laisser traîner dans un coin de comptoir le temps de préparer le reste. En profiter pour allumer le four à 200°C.

Boil the cabbage leaves for a few minutes until they become soft and slightly transparent. Drain, let them sit in a corner while you prepare the rest. Put the oven on at 200°C.

Le reste, ya la viande : hacher tout (escalopes et bacon) ensemble.

And by « while you prepare the rest », I mean prepare the meat: grind everything (escalopes and bacon) together.

Découper l’oignon, le faire revenir quelques minutes, ajouter la viande, faire dorer.

Chop the onion, cook it for a few minutes in a pan, add the meat and brown it.

Ajouter le pot de sauce tomate, mélanger, laisser bloublouter gentiment pendant la préparation de la béchamel.

Add the tomato sauce, stir together, let it simmer while you prepare the bechamel sauce.

La béchamel, ben heu, comme d’hab : même volume de beurre et de farine, à peu près, et on laisse fondre/s’incorporer tout ça en mélangeant :

Bechamel works as usual: same amount of butter and flour (approximately), let it melt and combine while stirring:

Et on ajoute le lait petit à petit en mélangeant jusqu’à obtenir la texture désirée. Ajouter le fromage, et c’est fini.

Add the milk little by little, stirring continuously until you get the desired texture. Add some grated cheese, and then, done.

De là, ya plus qu’à assembler. La sauce, les feuilles de chou, le plat :

Now all there’s left to do is assemble the dish. Sauce, cabbage leaves, dish:

Commencer par une couche de sauce (genre une petite moitié de la sauce), couvrir de chou (pareil, la moitié).

First put a layer of sauce (say a bit less than half of the sauce), cover with cabbage leaves (again, half of these).

Mettre le reste de sauce, le reste de feuilles de chou.

Add the rest of sauce, the rest of the leaves.

Couvrir de béchamel, et mettre au four 15-20 minutes à 200°C le temps que ça gratine.

Cover with bechamel, put it in the oven at 200°C for 15-20 minutes until it’s nice and brown.

Servir, manger. Verdict : comme je le disais en début de post, je suis très fière de moi, parce que c’est bon, et puis c’est tout. Ça marche bien ; le chou donne un peu de corps à l’ensemble, et niveau goût c’est bien, j’avais un peu peur qu’on sente pas le chou avec la sauce tomate épicée, mais… c’était bien. Et il en reste, donc c’était un peu de boulot, mais j’aurais plus qu’à mettre le plat au four et zouuuu🙂

Serve and eat. Verdict: as I was saying at the beginning of this post, I’m very proud of myself, because it’s tasty, and that’s it. It works well: the cabbage gives a bit of texture, and it tastes good; I was a bit afraid that the spicy tomato sauce would overwhelm the taste of the cabbage, but… it was tasty. And there’s some left, so it was a bit of work, and I’ll just have to pop it in the oven for another meal and FOOOOOD!

Tags recettes.de : chou blanc, chou, gratins, sauce tomate, porc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s