Lasagnes

Ce midi (… enfin, ce 14h, le temps de se lever et de les faire, hein), lasagnes ! Parce que les lasagnes, c’est bon.

Les lasagnes font partie des trucs que je fais vraiment « de tête et au pif », donc pour la recette complète… ben je l’ai pas🙂 Par contre, l’intégralité des photos est dispo comme d’habitude sur la galerie.

Bref ! Premier ingrédient : les tomates, que l’on monde :

(incision en 4 au bout de la tomate, plongée dans l’eau bouillante pendant une quinzaine de seconde, la peau part alors toute seule) et dont on retire le gros des pépins :

On les ajoute à un mélange d’ail et d’oignon qui ont déjà bien commencé à dorer :

Sel, poivre, on couvre et on attend.

On attend quoi me direz-vous ? Bin que ça ait une bonne tête, c’est-à-dire que les tomates soient bien fondues. On ajoute alors la viande (haché de bœuf standard, hein) :

et on attend encore que ça ait une bonne tête, c’est-à-dire que la viande soit raisonnablement cuite.

Bon, d’accord, à voir comme ça, c’est pas super appétissant. Mais bon, z’avez déjà essayé de photographier de la sauce bolognaise où ya pas assez de tomate et que ça ait l’air appétissant vous ? C’est dur hein !

Bref, on goûte et on rectifie l’assaissonnement si nécessaire :

Vient alors l’assemblage. Le concept est simple : une couche de sauce tomate / une couche de lasagnes / une couche de sauce tomates / une couche de lasagnes… jusqu’à ce qu’on arrive en panne de sauce tomate ; et on termine par une couche de lasagnes. L’assemblage en cours ressemble à ça :

Bon, une fois que tout ça c’est fini, il faut s’attaquer à la béchamel au fromage (me semble avoir déjà vu passer le terme Mornay pour ça ; en même temps, personne ne sait ce que c’est qu’une sauce Mornay alors qu’une béchamel au fromage, ça parle tout de suite beaucoup plus).

Donc beurre, farine :

Roux assez épais et volumineux :

Je commence toujours ma béchamel à l’eau froide (presque rien, c’est juste histoire de l’amorcer proprement, astuce de mon papa) :

et ensuite, un litre de lait (et glou et glou et glou), à incorporer progressivement évidemment. Ce que je fais habituellement : je passe le premier demi-litre relativement rapidement, là du coup la béchamel est assez liquide. Je vais faire un tour le temps qu’elle épaississe un peu (faut pas qu’elle brûle, donc attention à la puissance du feu !) et je rattaque avec le deuxième demi-litre. Sais pas si c’est très orthodoxe, mais ça marche😉 J’ai pas de photo vraiment correcte de la béchamel (faire la mise au point sur un truc blanc qui bouge, c’est non trivial), donc vous vous en passerez dans ce billet (il y en a quelques unes sur la galerie, débrouillez-vous😉 )

Une fois la béchamel faite – donc un litre de lait sur la quantité de farine et de beurre qui étaient dans la casserole au départ, et on la garde assez liquide, on ajoute du fromage :

Pareil, il faut jouer sur la texture pour savoir combien en mettre, il faut que ça soit filant mais pas trop sinon c’est trop épais… Bref, une fois que ça c’est fait, on verse la béchamel sur les lasagnes (qui au passage se sont un peu rétractées :

alors faut les ranger avant…)

Il faut bien couvrir les lasagnes ! et ZOU on met tout ça au four pendant 20 minutes. La béchamel liquide en quantité fait cuire la pâte des lasagnes, faut donc pas lésiner ni sur la quantité ni sur la répartition. Beaucoup de gens font carrément des couches de béchamel entre les couches de sauce tomate (une lasagne, une sauce tomate, une lasagne, une béchamel, etc). J’ai jamais essayé, il faudra à l’occasion, mais j’ai peur que mon plat soit trop large et pas assez haut pour ce genre d’opération.

Et après 20 minutes au four, ben ça ressemble à ça :

et pis aussi à ça :

Bon, d’accord, c’est pas super présentable. Et il manque un peu de tomates, je l’ai déjà dit. M’enfin n’empêche que c’est bien bon quand même. Et, finalement, c’est le principal !🙂

4 réflexions sur “Lasagnes

  1. gerard dit :

    La recette est bonne, mais moi j’utlise des tomates pelées en des et de la pulpe toute préte en boite.
    Je ne fais jamais de béchamel, je remplace par un pots (200grs) de créme fraiche que je mélange a la preparation (viande, tomate)
    Pour le montage je termine par une bonne couche de créme fraiche pour humidifier les feuilles de pate du dessus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s