Carbonnades flamandes

Tout commence avec deux beaux couteaux tout neufs et une planche à découper toute neuve aussi.

Il faut bien les inaugurer ! Et pour ça j’ai nommé… les carbonnades flamandes. J’ai une recette que j’utilise depuis quelques années maintenant, trouvée à l’origine sur fr.rec.cuisine du temps où je le lisais encore assidûment ; toujours est-il que la recette en question ne m’a jamais fait défaut. D’ailleurs, en version « propre » (mais sans photo), elle est .

Donc, pour faire des carbonnades, on commence par découper un kilo de boeuf (là, en l’occurrence, sur la photo, de la macreuse, mais ça se fait bien avec du boeuf à braiser en général) en morceaux d’une taille décente.

Précision intéressante : j’ai déjà essayé d’en faire avec moins de viande… c’est nettement moins bien. Je suppose que la sauce se lie moins. Sel, poivre, et voilà.

Ensuite, on découpe deux gros oignons, tant qu’on est à jouer avec un couteau et une planche à découper.

On met la viande à dorer dans un peu d’huile…

Quand c’est doré, on met tout ça dans la grande casserole qui servira pour la suite, et on met les oignons à la place de la viande.

Une fois les oignons colorés, on déglace au vinaigre et on verse tout ça avec la viande. On ajoute une gousse d’ail écrasée et un bouquet garni.

Oui, ce truc est un bouquet garni. On me rétorquera que c’est pas vraiment dans les règles de l’art, moi je trouve ça chugnux, bon et pratique. Pour info, c’est Albert Ménès qui fait ça, en petits bocaux durs à ouvrir qui en contiennent 5-6 (il existe une variété viandes, celle qui est ici, et une variété poisson, qui a fini dans le riz l’autre jour et c’était bien bon).

Là dessus, on ouvre la bouteille de Chimay Bleue – honnêtement, j’ai essayé plusieurs bières, c’est celle-là qui passe le mieux à mon goût.

… et glou et glou et glou, elle est des nôôôôtreuh…

Ça mousse un peu, c’est rigolo.

Ingrédient suivant : le pain d’épices. Sisi.

Il a une vague tête de monolithe de 2001 A Space Odyssey, vous trouvez pas ?

On y coupe deux belles tranches…

que l’on tartine allègrement de moutarde forte (j’ai dit : sisi !) des deux côtés.

Et plouf, au bain ! Précision pour les enfants qui nous lisent : « don’t try this at home, kids! » (nan, parce que le pain d’épices à la moutarde, c’est probablement pas terrible de base, mais dans la soupe de légumes de papa, ça va encore moins le faire je pense).

C’est parti pour deux heures de mijotage. Au bout d’une heure, ça a déjà une tête sympathique :

Bon, au bout de deux heures, il commence à faire faim (surtout que ça sent bon), alors on fait cuire des patates

et on vérifie que la bière pour accompagner le repas est bien fraîche

Quand les patates sont cuites, on sert, et À TAAAAABLE !!!

NB : toutes les photos pas trop censurées qu’on a prises pendant la préparation sont ici.

23 réflexions sur “Carbonnades flamandes

  1. bonjour pierre,

    il me semblait que la carbonade se faisait avec du cheval, mais va falloirque je teste ca même avec du boeuf en plus isa a dit que c’était bon. et hop en marque page

    J'aime

  2. Vero B dit :

    Bonjour,

    Ce week-end, j’ai préparé la recette. Elle a eu un franc succès. Quel délice !
    Le seul ingrédient que je n’ai pas ajouté est l’ail (j’ai oubilé). Quoi qu’il en soit tout le monde a adoré !
    Merci pour les photos, c’est cool quand on a jamais fait un plat de voir à quoi ça ressemble au fur et à mesure de la préparation🙂

    Je dois dire que le "il commence à faire faim" est vrai de vrai !! Ah mon estomac n’a cessé de gargouiller pendant que ça mijotait

    Miam miam

    Véronique

    J'aime

  3. remy dit :

    Ma recette favorite ( normal je suis de Lille ).
    Personnellement, je fais revenir les oignons avec du beurre et de la cassonade. ( sucre roux ) Mais du coup je prends une biere plus legere, comme une Fisher par exemple.
    Se consomme tres bien avec des tagliatelles fraiches.

    J'aime

  4. cati dit :

    c’est comme ça que je la prepare aussi mais j’y ajoute des rondelles de carotte c’est bon aussi et ça fait un legume de plus très sympa la façon de présenter la recette je me suis enfin amusée en lisant une recette merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    J'aime

  5. cauet59 dit :

    slt vous ne savez pas la faire elle ne si fait pas avec du pain d epice mais du pain blanc et on ajoute de la cassonade et non se na pas du sucre roux et on fini la cuisson en rajouten de spec et pour les non chti pas de traduction vous en trouverais pas par ché vous

    J'aime

  6. Je traduis le commentaire ci-dessus ; je ne sais peut-être pas faire les carbonnades mais je sais parler français :
    "Salut, vous ne savez pas la faire. Elle ne se fait pas avec du pain d’épices mais du pain blanc et on ajoute de la cassonade – et non ce n’est pas du sucre roux – et on finit la cuisson en rajoutant du speck (je suppose) – et pour les non chti pas de traduction vous n’en trouverez pas par chez vous".
    Le speck (si c’est bien de cela que le commentateur précédent parle) se trouve raisonnablement facilement. La cassonade c’est plus tendu ; même si elle n’a effectivement rien à voir avec ce qu’on achète généralement sous le nom de sucre roux, les paquets marqués "Sucre roux Graeffe" avec un môme qui se tape une tartine de cassonade en contiennent de la bonne😉 (mais à l’odeur particulière).

    Ah, et j’aime pas les intégristes de la « vraie recette en dehors de ça point de salut ». Tiens, j’en ai même vu qui la faisaient avec des Speculoos à la place du pain d’épices.

    J'aime

  7. cricri dit :

    Recette superbe et facile à réaliser , c’est d’ailleurs de cette manière que ma grand mère préparait les carbonnades flamandes mais en y ajoutant des pruneaux et des raisins secs .
    Chacun a sa manière , moi c’est la miènne et je sers cette carbonnade aves des bonnes frites ou des croquettes .
    Hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm.

    J'aime

  8. Gilles59 dit :

    Merci pour la traduction par Balise du post de cauet59. Un moment, j’ai eu peur de ne plus savoir lire. Pourquoi ne pas mixer une tranche de pain d’épices, mélanger avec un peu de farine, fariner la viande de cette façon, la faire revenir. On "exalterait" un peu plus le goût du pain d’épices, non ? Peut-être trop ? Je vais essayer. Merci pour cette recette imagée. Dommage, les photos bonus ne sont plus accessibles…

    J'aime

  9. Gilles59 dit :

    Merci pour la traduction par Balise du post de cauet59. Un moment, j’ai eu peur de ne plus savoir lire. Pourquoi ne pas mixer une tranche de pain d’épices, mélanger avec un peu de farine, fariner la viande de cette façon, la faire revenir. On "exalterait" un peu plus le goût du pain d’épices, non ? Peut-être trop ? Je vais essayer. Merci pour cette recette imagée. Dommage, les photos bonus ne sont plus accessibles…

    J'aime

  10. jjmoulin dit :

    Recette sympa mais pour certaines les personnes il serait bon de donner la liste des ingrédients avant qu’elles ne se lancent dans la préparation de la recette(tout le monde n’a pas tous ce qu’il faut à la maison).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s